D’après la loi du 9 mars 2010, complétée par le décret d’application du 10 janvier 2011, tout lieu d’habitation (résidences principales et secondaires, logements neufs ou anciens) devra être équipé d’un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) au plus tard le 8 mars 2015 (ne le confondez pas avec le détecteur de monoxyde de carbone que la fumée, seule, ne déclenche pas).

En tant qu’occupant du logement vous devez fournir une attestation à l’assureur avec lequel vous avez conclu un contrat garantissant les dommages d’incendie. Il pourra éventuellement appliquer une minoration de la prime prévue si l’assuré a installé le dispositif légal.

Attention : si vous ne le déclarez pas à votre assureur ou si vous n’équipez pas votre logement, l’assureur pourra lui appliquer une franchise,de 5.000 € maximum, si un incendie cause des dégâts dans votre logement.

  • Vous êtes couverts pour les sinistres suivants qu'ils proviennent de chez vous ou de chez vos voisins :

    • Feu ou commencement de feu
    • Fumée d’un incendie ou d’appareils défectueux
    • Implosion de TV
    • Explosion (appareils ménagers fonctionnant au gaz ou à l’essence)
    • Foudre (quand les dégâts sont directs)
    • Dégâts dus à l’intervention des secours
  • Vous n'êtes pas couverts :

    • En cas d’incendie volontaire ou d’acte de malveillance
    • Si vous n’avez pas effectué les travaux d’entretien obligatoire (ramonage, vérification des appareils de chauffage)
    • Si vous n’avez pas fait réparer un appareil défectueux
    • S’il n’y a pas eu d’incendie mais excès de chaleur (fer à repasser oublié, cigarette mal éteinte…) c’est la garantie incidents ménagers qui couvre ces risques (c’est une option)
    • Si vous avez « bricolé » l’insert de votre cheminée
    • Si la foudre n’a atteint que vos appareils électriques (TV, ordinateur, matériel hi-fi…) car c’est la garantie dommages électrique qui couvre ces risques (c’est une option)
  • Vous n'êtes pas couverts si :

    – vous vous brulez en rentrant en contact direct avec le feu ou via une surface brûlante

    – vous subissez une brûlure due à une cigarette  à une ébullition avec dégagement de chaleur (ex : bouilloire) ou encore due à un fer à repasser resté branché

    – vous devez faire face à un incendie dû à la combustion d’un objet ou au dysfonctionnement d’un mécanisme

    – vous incendiez volontairement un bien (escroquerie à l’assurance)

    – vous êtes brûlé via des bris de glace causés par un excès de chaleur sans qu’il y ait eu un incendie voisin ou via l’inflammation d’objets jetés dans un feu de cheminée

    – Les dommages électriques même s’ils résultent de la chute de la foudre

  • L'assurance indemnise :

    • Le mobilier
    • Les objets de valeur
    • Les embellissements
  • Elle n'indemnise pas :

    • Le matériel professionnel
    • Les plantations
    • Les équipements sportifs
    • Les bateaux et caravanes